Where the world comes to study the Bible

Dans le Tourbillon d’une Histoire aux Proportions énormes!

Related Media

Traduit par Mapack Martin Luther King

“Quand j’étais petit,” dit Bruce Larson, “J’allais à l’église chaque Dimanche dans un bâtiment Presbytérien au style Gothique à Chicago. La prédication était puissante et la musique fort agréable. Mais si l’on demandait mon avis, le moment le plus intense du culte dominical était l’offrande, lors de laquelle douze huissiers en redingote, l’air solennel engageaient leur procession vers le bas de l’aile principale pour recevoir les plateaux d’airain avec lesquels ils procédaient à la collecte. Ces hommes qui étaient si sérieux dans leur service à Dieu dans cette merveilleuse maison d’adoration étaient les elites du monde des affaires et du monde professionnel de Chicago.

“L’un d’eux s’appelait Frank Loesch. Il n’avait pas la stature aussi imposante, mais il était une légende vivante à Chicago parce qu’il était un de ceux qui avaient donné la dragée haute à Al Capone. Pendant la prohibition, l’influence de Capone était absolue. La police locale et la police fédérale ainsi que le FBI avaient peur de s’opposer à lui. Mais sans l’aide de qui que ce soit, Frank Loesch, un profane Chrétien avait mis sur pied le Comité de Lutte Contre le Crime organisé de Chicago, un groupe de citoyens qui était determiné à traduire Capone en justice et à le mettre hors d’état de nuire. Pendant tout le temps que ce comité s’était réuni, la vie de Frank Loesch était constamment en danger. Malgré les menaces lui avaient été adressées ainsi qu’à sa famille et à ses amis jamais il n’avait tergiversé. En fin de compte il avait remporté le procès qui l’opposait à Capone en même temps qu’il avait été l’instrument gràce auquel Chicago avait été delivré de ce fléau. Frank Loesch avait risqué sa vie pour satisfaire les attentes que Dieu avait placées en lui.

“Chaque Dimanche lors des offrandes, mon père qui lui-même était un homme d’affaire à Chicago ne manquait pas de me faire un signe du doigt pour m’indiquer Frank Loesch non sans fierté. Parfois je le surprenais même entrain de pincer une larme. Pour mon père, tout comme pour nous tous, ceci était la signification de la vie Chrétienne authentique.”

Il n’y a rien de mieux que prêcher la verité par l’exemple pour dissiper tout brouillard de nos cervelles et nous motiver à l’action. La vérité incarnée ressemble à un animateur vedette de radio que l’on rencontre pour la première fois, il est surprenant de voir combien il est différent de l’idée qu’on s’en était fait.

Mes frères et soeurs de partout dans le monde, il est temps que nous rendions notre foi manifeste, en restant attachés à ce que nous considérons comme juste. Il est temps que nous cherchions Dieu pour nos familles, nos villes, nos pays et le monde. Hier je suis sorti avec un de mes amis très tôt le matin, pour faire le tour d’un collège et prier pour ses élèves, ses dirigeants, ses parents d’élèves, son équipe de maintenance, et tout autre personne entretenant quelque rapport que ce soit avec ledit collège. Il y a tellement de violence, d’abus de drogue, d’immoralité et de désespoir généralisé parmi nos adolescents que l’angoisse qui en émane est déjà parvenue aux oreilles du ciel. Dieu s’intéresse certainement à l’oppression sous laquelle les gens ploient, et Il est descendu sur terre pour verifier de Lui-même que la situation est aussi grave que l’on le Lui a rapporté!

Genèse 18:20 Et l’Eternel dit : “Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme 18:21 C’est pourquoi je vais descendre , et je verrai s’ils ont agi entièrement selon le bruit qui est venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je saurai.”

Jonas 4:10 Et l’Eternel dit: “Tu as pitié du ricin qui ne t’a coûté aucune peine et que tu n’as pas fait croître, qui est né dans une nuit et qui a péri dans une nuit. 4:11 Et, je n’aurais pas pitié de Nineve, la grande ville, dans laquelle se trouve plus de cent vingt mille hommes qui ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche, et des animaux en grand nombre!”

Nous sommes entrain de prier pour voir dans quelle mesure nous allons servir et bénir tous ceux qui sont en rapport avec cet établissement: “Seigneur, guide-nous dans nos prières! Eclaire-nous sur les types de ministères que Tu voudrais que nous établissions là-bas. Quel est le meilleur moyen de servir ces gens, partager l’évangile avec eux et en faire des disciples?” Notre but ultime est de voir une église vibrante et enracinée dans la Bible être implantée dans cette école ainsi que tous les ministères connexes qui pourrons subvenir aux besoins des jeunes et du personnel. Nous voulons voir le Dieu d’amour, de vie et de liberté y être exalté. Nous voulons voir les gens l’adorer avec zèle, puissance et intelligence. Nous voulons voir les gens être delivrés de leurs dépendances, de leurs futilités et de leurs idolatries et être transportés dans le royaume de notre Seigneur et Sauveur, Jésus Christ (Col 1:13-14).

Observez attentivement ce que Dieu dit à Moïse:

Exode 3:7 L’Eternel dit: “J’ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte, et j’ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. 3:8 Je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu’habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens. 3:9 Voici, les cris d’Israël sont venus jusqu’à moi, et j’ai vu l’oppression que leur font souffrir les Egyptiens. 3:10 Maintenant, va, je t’enverrai auprès de Pharaon, et tu feras sortir d’Egypte mon peuple, les enfants d’Israël.”

Il est à noter que l’idée de “délivrance” est de Dieu, mais Il choisit de se servir des hommes dans le processus qui mène à sauver les autres. Dieu est Celui qui voit l’oppression; et nous sommes ce qui en sont la cause ou alors ceux qui s’y conforment. Mais Dieu s’y oppose et met sur pied un dispositif pour nous en racheter.

Remarquez aussi qu’Il ne le fait pas seul. Il dit: “Je suis descendu pour délivrer...” mais par la suite Il ordonne à Moïse: “va!” A certains égards, il semblerait que Dieu aime associer les gens à Ses plans. Il voit l’oppression et il décide d’envoyer quelqu’un qui mettra sur pied un nouvel ordre dans lequel la justice, la paix et l’amour règneront en maîtres absolus. En d’autres termes, nous sommes privilégiés de marcher avec lui et de jouer les premiers rôles dans son scénario de transformation du monde! Wow!

Pose-Lui la question aujourd’hui: “Dieu, Dans lequel de Tes grands plans m’appelles-Tu? Comment puis-je Te servir tel que Frank Loesch l’a fait? Qu’est-ce que tu es entrain de faire autour de moi, et comment puis-je l’intégrer?” Tu te retrouveras ainsi pris dans le tourbillon d’une histoire aux proportions énormes! Lis simplement Exode et vois ce que je veux dire...

Related Topics: Devotionals